Bruxelles, le 14 juin 2003


APPEL URGENT DU RÉSEAU BELGE «SORTIR DU NUCLÉAIRE»
(Action médiatique ce mercredi 18 juin 2003 de 10H30’ à 12H30’
devant l’Atomium)


Puisque Olivier Deleuze a plié bagage le milieu associatif belge
qui soutient la sortie du nucléaire se doit de poursuivre la lutte
contre le lobby européen de l’Atome. Ce très puissant groupe de
pression, soutenu par plusieurs commissaires européens, veut
conserver le traité Euratom devenu totalement obsolète. Il
s’acharne à défendre les centrales nucléaires qui, privatisées,
doivent être soutenues illégalement par des aides
gouvernementales; il incite le commissaire européen de la
recherche à privilégier outrageusement la recherche appliquée
pour l’énergie nucléaire au détriment des programmes concernant
les énergies renouvelables et l’Utilisation Rationnelle de l’Énergie
(URE); il prétend que le processus nucléaire de production
d’électricité ne produit pas de CO2 ( une centrale nucléaire
alimentée par de l’uranium extrait d’un gisement à haute teneur
produit au cours de son cycle une quantité de CO2 équivalente au
tiers de celle qui fonctionne au gaz , si la teneur est inférieure à un
millième le volume de CO2 peut atteindre 100 % et même plus);
il nie outrageusement les effets catastrophiques de la pollution
radioactive dans l’air, l’eau et les sols: Three Miles Island,
Sellafield, La Hague, Tchernobyl (30 morts et 3 cas de cancers
mortels selon la prestigieuse revue Foreign Affairs!!!) , Savanah
River, Oak Ridge, Handford (production de plutonium), Kyshtym,
Chelyabinsk, Semipalatinsk, Nouvelle Zemble, Maralinga, Regane,
Moruroa, Lop Nor et des centaines d’autres sites moins bien
connus, sans parler des tonnes d’uranium appauvri dispersées sur
les champs de bataille en Bosnie, au Kosovo et en Iraq…..
Le problème des déchets nucléaires n’a toujours pas trouvé de
solution.

En conclusion les associations belges qui prônent la Sortie du
Nucléairesont invitées à participer à l’action médiatique organisée
par le réseau français «Sortir du Nucléaire» qui se tiendra le
mercredi 18 juin 2003 de 10H30’ à 12H30’ devant l’Atomium à
Bruxelles. Le maintien du Traité Euratom serait la porte ouverte à
une relance du nucléaire dans l’Union Européenne.

En espérant vous rencontrer ainsi que les médias.


Pierre Piérart
Pour le CEAH, TAM-TAM,
CEIEN, MCP, AEPGN,……..