Une délégation de « Bourgmestres pour la Paix »de  parlementaires et d’associations membres d’ « Abolition 2000 » a remis jeudi des pralines et du chocolat en forme de petites bombes nucléaires, destinés au président américain, au porte-parole du premier ministre, pour qu’il aborde la question du retrait des armes nucléaires américaines en Europe lors de son entretien avec George W. Bush le 17 janvier prochain à Washington.

Les participants ont remis au porte-parole des boîtes de chocolats belges portant l’inscription « Say it with chocolates to President Bush : US Nukes out of Europe ! ». La délégation a demandé au porte-parole de remettre les douceurs au premier ministre, afin qu’il puisse les remettre à son tour au président américain et ainsi entamer de façon ludique le débat sur les armes nucléaires.

La délégation demande que le gouvernement belge mette à l’agenda politique belge et à l’ordre du jour de l’OTAN le retrait des armes nucléaires américaines en Europe, estimées à 480. Ce retrait a d’ailleurs été demandé par deux résolutions approuvées récemment par la Chambre et le Sénat.

Guy Verhofstadt part lundi pour les Etats-Unis avec une délégation de chefs d’entreprises belges afin de promouvoir les entreprises belges.